On aime s’habiller, choisir un vêtement qui nous plait, et cela fait partie de notre quotidien. Et nous n’imaginons pas vivre nu. (Quoique peut-être pour certain-es).
S’habiller est un rituel de chaque jour et définit notre être tout entier. Il nous révèle et nous façonne aux yeux de l’autre.

Une source d’épanouissement intérieur

À travers les vêtements, on montre une part de nous-même aux yeux du monde. De façon un peu ironique, on se met à nu, on s’expose. On dit que l’habit ne fait pas le moine. Certain excellent dans l’art de cacher leur véritable personnalité soit par peur, soit pour “coller” à une image que l’on souhaiterait voir de leur part.

femmes rousse qui rit aux éclats

Et le côté pervers de cette relation que l’on a avec nos vêtements, c’est qu’ils participent à déterminer nos comportements. Nous n’agissons pas de la même façon que nous soyons en jupe portefeuille, talons aiguille et chignon (pardon pour le cliché) que si nous sommes en jean-basket. 

Idem pour vous messieurs, entre le costard et le sweat à capuche, vous n’agirez pas de la même façon.

Exemple.

En choisissant ses vêtements le matin, nous définissons qui nous serons durant la journée à venir. Une tenue “passe-partout” vous limitera sûrement inconsciemment vers une envie de ne pas être remarqué-e, et de vous conforter dans cette perception dévalorisante de vous.

À l’inverse, en portant le fameux combo jupe-tallon-aiguille-chignon qui vous renvoie à cette image de la femme “powerfull”, vous vous envoyez un message positif. Déjà, les talons vous forcent à vous tenir droite, votre démarche en a été modifiée et, par conséquent, votre attitude aussi.

Attention : à vous de trouver LA tenue qui vous fait vous sentir “Powerfull”. Ce n’est pas forcément jupe-talon-aiguille-chignon…

Le vêtement : un moyen de communication muet

Nous pouvons dire à ce stade que le pouvoir du vêtement dans l’appréciation de nous-même, dans la façon dont nous souhaiterions être vu, est largement sous-estimé.

couple de face et de profil

Nous adressons un message positif ou négatif selon notre tenue. S’habiller tout de noir pour aller au travail ou de rouge, n’aura pas le même impact sur vos collègues et vos relations. Essayez et comparez. C’est encore plus le cas avec la lingerie. Porter votre culotte en coton préférée ou votre superbe ensemble en dentelle fine et pourquoi pas le porte-jarretelle assorti, et vous verrez, vos interactions ne seront pas les mêmes avec les autres.(et même sans faire un défilé victoria’s secret ^^)

Ainsi, s’habiller avec un but de passer un message positif se reflètera sur vous. Pensez au choix de la couleur, du vêtement en lui-même. Vous serez lumineuse, joyeuse, et s’en dégagera une forme de dynamisme.

Pour conclure, nous pouvons dire que s’habiller influence notre conception de nous-même et donc, nos choix de vêtements. Et le tout construit ce que l’on appelle : notre identité.

Choisissez vos vêtements avec soin et attention, ils font partie de la construction de votre bonheur.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hep! Ces cookies là, je les mange pas mais j'en utilise pour vous donner la meilleure expérience possible. En continuant d'utiliser ce site, vous accepter donc l'utilisation de ces cookies.
J'accepte