La semaine prochaine aura lieu la Fashion Revolution Week 2021. L’occasion de tous se poser cette question : qui a fabriqué la mode que je porte ?
Un homme à l’autre bout du monde ? Une femme qui travaille 13 heures par jour et payée une misère ?
Quelle que soit la réponse, essayons d’en savoir un peu plus que “je l’ai acheté chez H&M”.

couple regardant au loin un coucher de soleil
Photo by Alex Iby

La fashion revolution où comment sortir de sa zone de confort.

Une option pour sortir de sa zone de confort est de privilégier la mode made in France et de lui faire une place encore plus présente dans nos dressings. Et aussi à la marinière d’Arnaud si vous le souhaitez.
Bon nombre de sites peuvent vous aider pour trouver votre bonheur tels que lafabriquehexagonale, marques-de-france , etc. Il y en a pléthore.

En plus de découvrir de nouveaux créateurs (locaux ou non hein), vous créez une proximité et entre vous et lui.
Une vraie connexion humaine s’initie.

Il est grand temps de prendre conscience que la mode à un coût humain, environnemental et sociétal de nos vêtements et sortir du schéma : 

Besoin d’une robe → aller dans une boutique → acheter → quitter la boutique.

Les Humains avant les vêtements” et “Personne ne devrait mourir pour la mode” sont les 2 slogans phares de ce mouvement. Je vous invite à lire et pourquoi pas signer leur manifeste sur le site.

Mode : porter ses valeurs et en être fièr(e)

Voici l’article 8 du manifeste. En gros, ne pas nourrir les multinationales dont le principal objectif est financier.
Respecter l’humain, la nature, devraient être aussi des critères de choix lorsque l’on décide d’acheter des vêtements, et ce, que ce soit de l’occasionnel ou que l’on soit une personne accro au shopping. Se faire plaisir oui, mais pas à n’importe quel prix.

#8 La mode est transparente et responsable. La mode embrasse la clarté et ne se cache pas derrière la complexité et ne s’appuie pas sur des secrets commerciaux pour en tirer de la valeur. N’importe qui, n’importe où, peut savoir comment, où, par qui et dans quelles conditions ses vêtements sont confectionnés.

fashionrevolution.org – manifesto

Il est vrai qu’il est tentant de céder aux sirènes d’un site chinois (ou autre, il y en a plein) et de s’offrir un top ou une robe à 2€ . Mais posez-vous ces questions

  • si je le paye si peu cher, combien la personne qui me l’a fabriqué a t’elle été rémunérée ?
  • Quels produits chimiques ont été utilisés dans le traitement des tissus ayant un impact sur ma santé et sur l’environnement.
usine qui déverse de la fumée près d'un lac
Photo by Stephane YAICH

C’est un exercice qui peut sembler difficile et contraignant au début. On veut aller vite, car on a été habitué à aller vite. Prenons notre temps.

J’entend d’ici certain(e)s me dire “oui mais bon, je vais pas culpabiliser à chaque fois que j’achète une paire de chaussettes à 0.50€ quand même?

En effet.

Je répondrai que chacun est libre de ses choix. Ce que je propose ici, c’est une autre façon de voir les choses. À vous de décider du reste. C’est ce qu’on appelle libre arbitre.

Carnet ou est écrit une phrase inspirante

Mais souvenez-vous que quelle que soit l’action ou ce que vous décidez de faire, vous êtes capable de choses fantastiques.

Et vous, si vous regardiez votre tenue aujourd’hui, pourriez-vous dire qui a fabriqué vos vêtements ?


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez mon actualité

Les dernières nouveautés, les news toutes fraîches  : n'en manquez plus une miette !

Hep! Ces cookies là, je les mange pas mais j'en utilise pour vous donner la meilleure expérience possible. En continuant d'utiliser ce site, vous accepter donc l'utilisation de ces cookies.
J'accepte
Reject