femme au cheveux bleus avec des lunettes de soleil

Dans ma vie, j’aime les biquettes. C’est un fait. On entend souvent cette expression, dites sur le ton de l’humour “aller je plaque tout et je part élever des chèvres dans le Larzac”. Cette phrase reflète souvent une envie de dire stop, de changer de vie, de voie.

Changer de vie du tout au tout

Mais il se trouve que c’est une image très parlante quand on décide de changer de vie. Lorsque l’on travaille dans un bureau ou sur des chantiers et que l’on décide de devenir pâtissier, d’ouvrir un gîte ou de lancer sa marque de vêtements : c’est une aventure.

Après 20 ans à être prof de sport, cette femme, Valérie, à ouvert son food truck. 20 ans à pratiquer une activité, dans l’enseignement, avec les enfants et elle a changé de vie du tout au tout.
Preuve encore qu’aujourd’hui, nous sommes prêts à laisser de côté le fait que nous avons fait des années d’études et à changer radicalement de voie.
La passion l’emporte.

Parce que je pense que de faire ce qui nous plaît vraiment est une source d’épanouissement personnel, mettre fin à sa carrière, ses études son travail est malgré tout vécu comme un échec pour certains et certaines.

Je ne suis pas du même avis.

Il faut parfois apprendre à tout mettre à plat devant soi et faire le point.

Est-ce que ce travail montre vraiment la personne que je suis ?

Est ce que je m’épanouis ?

Un changement de vie bénéfique

Et il faut prendre en compte certains indicateurs tels que d’aller au travail la boule au ventre ou à reculons, qui nous disent clairement que quelque chose n’est pas en adéquation avec nos convictions profondes.

Il faut apprendre à se connaître et définir ce qui nous correspond et quels sont nos besoins et nos envies.

Et ce que ce soit dans la vie professionnelle ou la vie personnelle. Une rupture, un divorce, se séparer d’un-e ami-e d’enfance, etc. Des choix, nous en avons toute notre vie.

Bien sûr, il n’est pas question ici de dire que ce sera facile, Rome ne s’est pas faite en un jour, mais il faut garder à l’esprit que nous sommes maître de notre propre bonheur, et que nous avons nous-même les clés.

Et vous ? Avez-vous trouvé votre chemin de vie ? Ne cherchez pas trop loin, il est probablement sous votre nez…


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hep! Ces cookies là, je les mange pas mais j'en utilise pour vous donner la meilleure expérience possible. En continuant d'utiliser ce site, vous accepter donc l'utilisation de ces cookies.
J'accepte